Edito

Meilleurs voeux…modeux !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Ne dérogeons pas à la traditionnelle règle de présentation des voeux.
Nous voulons toutes santé, bonheur, amour (toujours), réussite… parsemés d’un brin de légèreté, d’allégresse et de sourires à n’en plus finir. Je les souhaite à chacune d’entre vous.

Et en matière de mode, de quoi rêvons-nous ?
Si je m’offrais le luxe de formuler quelques bons voeux modeux, voici ce qu’ils seraient.
(Je vous invite à formuler les vôtres en commentaires. Qui sait : peut-être seront-ils exaucés ? ;))

Un peu moins…

1/ D’imprimés animaliers

Automne Hiver 2018/2019, on est à deux doigts de l’overdose : l’imprimé animalier est partout. Il truste le moindre bout de tissu, la moindre parcelle de cuir ou simili. De quoi devenir dingue. De quoi ne plus être capable de différencier un specimen chic ou cheap, classieux ou prétentieux.

Mes voeux modeux ?
– Que l’imprimé animalier se porte en touche unique…et non en total look.
– Que l’imprimé animalier ne pare que des tissus de grande qualité : un peu plus de soie – un peu moins de viscose, un peu plus de cuir véritable – un peu moins de simili.

2/ De sneakers

La fervente militante « anti-sneakers à toutes les sauces » que je suis ne peut que s’insurger face au déferlement de baskets portées avec tout et n’importe quoi ou rivalisant de détails parfois grotesques.

Mes voeux modeux ?
– Que les sneakers retrouvent leurs usages initiaux : s’adonner à une activité sportive, terminer un look casual tout en légèreté et propreté, ne plus envahir notre espace vestimentaire vital.
– Que l’ère des sneakers partout, tout le temps soit enfin révolue.
– Que les sneakers matin, midi, soir ne soient plus abusivement prescrits par les Docteur Sc. Tendances.

3/ De bananes

Le fruit que l’on mange par les deux bouts (ouin-ouin) abusez-en sans modération aucune.
En revanche, le petit sac que l’on porte autour de la taille ou, pire, au beau milieu de la poitrine, réfléchissez-y à deux (ou trois) fois avant d’en être affublée. Car :
– NON, le « sac banane chic » n’existe pas.
– NON, le sac banane ne valorise pas notre taille.
– NON, le sac banane ne revêt aucun côté pratique.

Mes voeux modeux ?
Le sac banane a eu ses heures de gloire dans les années 80. Réjouissons-nous que cette époque soit bel et bien révolue et passons définitivement à autre chose.
Plébiscitons, par exemple :
– le sac seau (dont le nom, un rien trivial, ne reflète absolument pas l’élégance ni l’intemporalité)
– le cabas oversize
– le mini-sac, le clutch, la minaudière
– ou même le sac à dos…
…mais pitié, laissons le sac banane reposer en paix.

Un peu plus…

1/ De liberty

Fraîcheur, légèreté, gaieté, intemporalité…De quoi refléter, en toute objectivité, la grande beauté de ce magnifique imprimé.

Mes voeux modeux ?
– Que le liberty ne se contente plus de parer que quelques articles réservés à un usage printanier ou estival.
– Que le liberty se décline sur des couleurs, matières automnales et hivernales.
– Qu’il envahisse non seulement nos vêtements, mais aussi nos accessoires : chaussures, sacs, bijoux…
– Que l’on sache raison garder pour ne pas nous en lasser. Comment ? En le portant en touche unique, dans des matières et sur des pièces bien choisies.

2/ D’uni

Ces dernières années furent marquées par le mariage (pas toujours raisonnable) d’imprimés divers et variés.
Mariage de coeur ? De raison ? Peu importe. Le résultat : des looks indéchiffrables, en pénurie dangereuse d’élégance et de distinction.

Mes voeux modeux ?
– Que l’on plébiscite l’uni.
– Que l’on s’amuse à marier avec audace et caractère les couleurs, les matières, les formes…au lieu de composer coûte que coûte un patchwork désordonné d’imprimés cheaps et déstructurés.
– Que l’on ose des mariages de couleurs trop rares : orange & gris, jaune & marron, gris & vert d’eau, bleu marine & vert…
– Que l’on respecte le « précepte » mode : 3 couleurs maximum dans un look.

3/ De pièces rétro

Il ne faut pas vivre avec le passé. Certes. Mais quand ce passé regorge de trésors d’élégance, de raffinement et de féminité, à quoi bon s’en passer ?

Mes voeux modeux ?
– Que les pois, pantalons flare, et autres bottines et ceintures à boucles (…) occupent encore le devant de la scène.
– Que les jupes trapèze des 60’s, à gros boutons et couleurs pop égaient notre quotidien.
– Que les lunettes de soleil ovales et oversize  illuminent nos visages et nos looks.
– Que les sacs bourses en cuir,  raphia, crochet (…) donnent caractère et chic à nos tenues.
– Que les robes légères, boutonnées et marquées à la taille fassent tourner la tête de nos maris, copains ou crush du moment.
– Que nos looks de printemps et d’été aient des accents de Dolce Vita parfaitement maîtrisée et assumée.

Voilà. Quelques voeux modeux modestement formulés pour cette année 2019. Pour celles qui les partagent, espérons que les magnats et Dieux de la mode les entendront. Pour les autres, la mode est, bien entendu, une affaire de goût. L’essentiel : qu’elle nous aide à nous aimer un peu plus et qu’elle reflète un peu de notre personnalité. Pour le reste, ça n’est que futilités et agréables bavardages.

D’autres éditos ? C’est par ici. 

Votre commentaire