On en parle ?...

Les chaussettes dans les escarpins, on en parle ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Dans la famille « On en parle ?…. », je demande les chaussettes dans les escarpins.
Car oui, Madame. Oui, Monsieur : pas plus tard qu’à l’automne 2016 a surgi une mode un tantinet discutable, consistant à mettre des chaussettes dans ses escarpins…et à les exhiber fièrement.
Pire encore, certaines marques commercialisaient des escarpins…chaussettes incluses…
Et les mannequins les exposaient fièrement du haut de leur mètre 85 sur le catwalk de certains défilés de haute-couture.

Bon. Ben, moi, j’aime pas ça.
…Surtout quand cette mode descend, clopin-clopant, dans la rue.

8 raisons de dire « stooop » aux chaussettes dans les escarpins

  1. Si vous pensiez planquer les bouloches de vos chaussettes préférées, c’est mort.
  2. Vous êtes fans de chaussettes à p’tits coeurs, poissons rouges, chatons verts, cerises jaunes, bonbons roses ? Comment vous dire ?… Planquez-les !…Les imprimés régressifs ne sont autorisés que sous la couette…au bout du 5ème jour de grippe (et encore).
  3. Nos petons, compressés dans le combo chaussettes/escarpins ont une fâcheuse tendance à ressembler à 2 petits rôtis de veau étouffés sous leurs ficelles. Et ça,  ben c’est pas chic…et ça m’fiche le cafard.
  4. Les chaussettes, portées avec une jupe/robe, sont comme les chaussures montantes : si vous n’avez pas la jambe fine, elles tassent. Résultat : une silhouette façon m3 et un regard focalisé sur vos pieds, rien que sur vos pieds. Dommage.
  5. Scoop : on n’a plus 10 ans.
    Exit donc les babies avec les socquettes blanches à dentelles. On garde ça pour nos filles (ou pas).
  6. C’est moche.
    OK, je corrige…. « Je trouve ça moche »….(c’est quand même très très laid). Désolée : je ne peux pas m’en empêcher.
  7. Voir un bout de chaussettes dépasser d’un escarpin à bout ouvert, n’a jamais été élégant ni sexy. Non, jamais.
    Si, en plus, dans la journée, un p’tit trou a décidé de faire le malin au bout de votre gros orteil…
  8. Les chaussettes, soit ça finit en accordéon, soit ça marque les chevilles.
    Dans le second cas, pour ne pas jouer le rôle du gigot ficelé (fidèle compagnon des flageolets) lors de votre dîner avec Robert, jetez-les au rebut…et portez plutôt un bon vieux collant opaque dans vos escarpins.
    Enfin, c’est vous qui voyez.

Autres articles « On en parle » ? C’est par ici.

Votre commentaire